La région de l’Ouest

0 Deal Offers

This post is also available in: enAnglais

La Région Ouest du Cameroun

Est le foyer des peuples Bamiléké et Bamoun. Ces deux ethnies sont réputées pour leur richesse culturelle et traditionnelle. Il est bordé au nord par les régions du Nord-Ouest et d’Adamawa, à l’est par la région du Centre, au sud par la région du Littoral et à l’ouest par la région du Sud-Ouest.

Son siège est à Bafoussam et il a une superficie de 13 892 km2 et une population de 1 785 285 habitants (estimations 2010).

Il est subdivisé en 8 départements;

BAMBOUTOS (MBOUDA)

HAUT – NKAM (BAFANG)

HAUT – PLATEAUX (BAHAM)

KOUNG – KHI (BANDJOUN)

MENOUA (DSCHANG)

MIFI (BAFOUSSAM)

NDÉ (BANGANGTÉ)

NOUN (FOUMBAN)

La Région de l’Ouest du Cameroun est magnifiquement dotée de nature telle qu’elle n’a rien à envier à la Région Auvergne de France. Généralement, il a une topographie vallonnée qui est sillonnée de belles rivières souvent sectionnées par des chutes. Il a une série de montagnes arrondies qui résultent d’anciennes activités volcaniques.

Le climat ici est modéré par deux saisons principales; une saison sèche commençant d’octobre – novembre à mars – avril et une saison des pluies commençant de mars – avril pour se terminer en octobre – novembre. La température annuelle moyenne dans certaines localités comme Dschang et Bangou est d’environ 20 ° C.

La Région de l’Ouest du Cameroun est le pays des traditions et de la culture. Il se caractérise par des richesses traditionnelles et culturelles telles que l’artisanat et les arts exprimés sous différentes formes telles que des pipes, des ustensiles en argile, des masques et des figurines en cuivre, des tabourets décorés de perles et les danseurs Bamiléké dans leurs costumes pittoresques.

Foumban est largement considérée comme la capitale de l’artisanat du Cameroun. La région de l’Ouest présente des ressources touristiques impressionnantes telles que ses montagnes arrondies, des paysages verdoyants le long des plaines et des vallées et une très riche diversité culturelle.

TOURISME CULTUREL DANS LA RÉGION DE L’OUEST DU CAMEROUN

Les principales attractions culturelles de la région de l’ouest du Cameroun sont sa multitude de chefferies traditionnelles, de musées et un témoignage de la vitalité et de l’importance d’une culture ancestrale toujours respectée.

LA CHEFFERIE DE BANDJOUN

L’architecture de la chefferie de Bandjoun est certainement la plus monumentale et la plus majestueuse du pays Bamiléké. Ses bâtiments architecturaux sont constitués de façades en bambous liés de fibres d’herbe et décorées pour des motifs géométriques. Le bâtiment central est couvert par un toit conique épais et épais en chaume. Le mobilier à l’intérieur est principalement en bambou. Il abrite un riche musée où sont exposées des reliques d’anciens chefs et l’héritage de la dynastie.

LE SULTANAT DE FOUMBAN

Elle est également connue sous le nom de «Cité des Arts». Foumban est la capitale du Royaume de Bamoun. C’est l’un des plus anciens royaumes d’Afrique noire. Son palais royal, un mélange soigné de styles architecturaux baroques et locaux est une attraction à voir absolument dans la région. Il a été construit en 1917 et est toujours bien vivant jusqu’à aujourd’hui. Le palais abrite également le célèbre musée Foumban. Le musée Foumban regroupe et expose plus de 3 000 œuvres d’art et objets historiques de la culture Bamoun.

LA CHEFFERIE DE BAFOUSSAM

Elle a été fondée vers l’an 1200 par le peuple Bafoussam originaire des plaines de Tikar. L’entrée du palais est bordée de hautes eucalyptus et de ruelles boisées et elle mène au bâtiment principal, qui est le Tchong (cour coutumière) construit avec des bambous et décoré de fresques colorées et entouré de piliers sculptés, illustrant la vie culturelle et révélant la style architectural. Une riche collection d’objets socio-culturels, religieux et politiques, toujours utilisée comme expression du pouvoir de l’actuel chef, est exposée dans le musée du palais.

LA CHEFFERIE DE BAMENDJOU

C’est un cadre architectural qui a été construit selon un plan traditionnel, avec des huttes constituées de bambous croisés. Le bâtiment principal est connu sous le nom de Nemmoh et est décoré d’éléments en bois sculpté. Il s’agit d’un palais de style colonial construit par l’artiste Oumbé Massah au début du XXe siècle.

 

FESTIVALS DANS LA RÉGION OUEST DU CAMEROUN

Il existe une multitude de festivals et de cérémonies traditionnelles dans cette région qui ont encouragé la culture locale à utiliser des masques, des costumes pour danser et à pratiquer des rites traditionnels. La vie ici est renforcée par les cérémonies religieuses et funéraires traditionnelles qui ont lieu principalement pendant la saison sèche.

LE FESTIVAL «NGUON» À FOUMBAN

Il s’agit d’un célèbre festival culturel bisannuel du peuple Bamoun qui est à l’origine d’un salon agricole mais surtout d’une conférence du peuple souverain vis-à-vis du Ku-mutngu, véritable manifestation d’une démocratie active. Cette fête est célébrée depuis 1394 et s’est déroulée sous la régence de tous les monarques qui ont succédé à NCHARE YEN jusqu’à ce jour. Il s’articule autour de 3 activités principales à savoir; une procession nocturne des membres de la confrérie Nguon (le «Fonaguon») entrant dans la salle principale du palais des rois, un échange de médicaments entre le roi et les membres de la confrérie, et une scène publique au cours de laquelle le roi est temporairement libéré de son droits pour manquements (manquements) aux droits enregistrés dans le royaume au cours des deux dernières années. Le roi a ensuite la possibilité de justifier ses lacunes par des arguments solides et convaincants avant d’être autorisé à s’installer à nouveau sur le trône.

LE FESTIVAL «NYANG – NYANG» À BAFOUSSAM

Le festival Nyang – Nyang, également connu sous le nom de festival Nekang ou Nkee, a lieu tous les deux ans. Nyang – Nyang signifie pouvoir ou magie et c’est une fête célébrée par les peuples Baleng et Bafoussam. Il s’agit d’une cérémonie de danse initiatique qui a lieu tous les deux ans et coïncide avec la période des récoltes. C’est aussi un symbole de richesse économique. Nyang – Nyang est le cri des corbeaux, qui est un moyen d’aider les femmes dans les champs pendant les récoltes.

LE FESTIVAL NGOU NGUONG DE BALENG

Il s’agit d’un festival bisannuel qui se déroule sur plusieurs mois et qui vise à initier les jeunes aux habitudes et coutumes de la société. Les cérémonies ont lieu avec des fêtes habillées de décorations de masques constituées de tiges de plantes des arbres de la paix.

LA CEREMONIE KAING A BAHAM

Kaing signifie magie. C’est un rite bisannuel centré sur les initiations, le culte de la fertilité, l’évocation et l’utilisation des pouvoirs occultes pour le bien-être des populations.

AGROTOURISME DANS LA RÉGION OUEST DU CAMEROUN

La région de l’ouest du Cameroun est communément appelée «Grassfields» en raison des vastes plantations agricoles s’étendant sur les plaines et les vallées. C’est la principale zone de production agricole du Cameroun. Le sol fertile a favorisé une production à grande échelle de café, de cacao ou de thé, qui est complétée par des cultures de subsistance telles que les légumes, les choux, les pommes de terre, les arachides, les cors, les haricots, les carottes, etc. la production pastorale, notamment la production de café arabica dans les hautes vallées autour de Bandjoun, Bafoussam, Bamendjou, Bamougoum, Bayangam, Bangou et Baham.

 

TOURISME DE PLEIN AIR DANS LA RÉGION OUEST DU CAMEROUN

Cette région est parsemée de montagnes et de collines qui offrent de grandes possibilités de randonnée et de trekking entre autres activités de plein air.

CHUTES ET LACS

En raison de son relief accidenté, la région de l’ouest du Cameroun est parsemée de nombreux lacs et chutes, dont les plus importantes incluent les chutes de Mami-Wata, Métché, Kigang, Mouanko, Bakondji, Tchanko, Banka, Batcha, Bakelac, Sincoa, Batoum, Pendou, Ndé, Ntaveu et Chehanzewe.

À l’exception du lac municipal de Dschang, la plupart des lacs de cette région sont des lacs de cratère. Ce sont le lac Baleng, célèbre pour son énorme population de canards sauvages, le lac Doupé, le lac Ghanka et le lac Takouche.

MONTAGNES, GORGES, FALAISES ET GROTTES

Pic Neyang, Mont Mete, la falaise de Santchou, Roches de Fongo – Tongo (15 km de Dschang), la gorge de Bana, la gorge de Batcha et le plus célèbre de tous, la gorge de Batié, avec son centre de tourisme aménagé à 1600 mètres d’altitude et offrant une belle vue panoramique sur toute la région.

Les grottes de Fovu, Banwa, Mboeto et les grottes de Ndessi Nekang (à 10 km de Bafoussam) ont servi de refuge aux populations riveraines pendant les guerres tribales.

Les monts Bamboutos, culminant à 2 740 mètres d’altitude, offrent une vue panoramique sur toute la région ouest.

AUTRES ATTRACTIONS

Le marché de Dschang: il est symbolisé par ses 3 cabanes traditionnelles aux toits coniques, qui ressemblent à des champignons, et reflète la richesse de la tradition Bamiléké.

Le centre d’artisanat de Dschang: il est très riche en œuvres d’art produites dans la région de l’Ouest.

La plantation de thé de Djutitsa: elle se trouve à environ 20 km de Dschang.

Le vestige de la première voiture achetée et conduite par un chef bamiléké: il se trouve à la chefferie de Bangou.